Aujourd’hui, c’est le premier jour du printemps. Un jour assez chaud et agréable, un jour parfait pour brûler et noyer une Marzanna. Mais qu’est c’est que ça, cette Marzanna, pourquoi ça se brûle, noie, à quoi ça sert ?!

 

Marzanna (peu de Polonais le savent, en fait) était une déesse slave qui symbolisait la mort et l’hiver. Pour satisfaire votre curiosité linguistique, je vous confirme que, effectivement, le nom de Marzan(n)a (aussi Mora, Morena, Marena) partage probablement le même racine indœuropéen (*mar-, *mor-) que mors latine qui est devenue la mort en français contemporain. 

http://gobart.fm.interia.pl/images/marzanna.jpg

A l’heure actuelle, Marzanna c’est surtout le nom d’une « poupée » faite de paille qui est incendiée et jetée dans l’eau (préférablement dans une rivière ou une fleuve) le 21 mars ce qui symbolise l’hiver « tué » pour faire place pour le printemps qui approche. « Topienie Marzanny » (« action de noyer Marzanna ») est aujourd’hui pratiqué majoritairement par des élèves des écoles primaires ou maternelles, surveillés évidement par quelque personne adulte. Moi aussi, je me souviens quand j’étais encore petit...

 

Bref, le fait de célébrer ce passage de l’hiver (mort) au printemps (vie) est très ancien. On a essayé, bien entendu, de le supprimer durant plusieurs siècles après que la Pologne a été christianisée. Ce qui est intéressant, ce que cette traditions a survécue jusqu’à nous jours (donc plus de 1000 ans déjà) pendant les autres (telles que Dziady par exemple) ont presque ou complètement disparues.

 

En tout cas, noyer une Marzanna c’est une bonne façon de dire « adieu » à l’hiver haïssable et en même temps « bienvenue » au printemps tellement attendu.

 

http://upload.polskawita.blue.pl/_files/documentsgalleries/1298561666sierpc-topienie-marzanny05.jpg http://www.muzeum-radom.pl/img/0/4/Topienie-marzanny,-MWR-2005.jpg

Retour à l'accueil