Jest lato! Nareszcie !

C’est l’été! Finalement !

 

À l’occasion, je vous présente un tout petit article sur Noc Kupały – « la nuit de Kupała » - une fête païenne slave, liée au solstice d’été, fêtée durant la plus courte nuit de l’année, donc celle du 21/22 juin.

 

C’était la fête du feu, de l’eau, du soleil et de la lune, de la fécondité (aussi bien de la terre que des gens). Elle était célébrée par des peuples slaves, baltes, germaniques, celtiques et d’autres. En essayant de la supprimer, l’Église a établi une fête compétitive – la Nuit de st. Jean (Noc Świętojańska < Noc Św. Jana), célébrée le 23/24 juin. Jusqu’aujourd’hui, le 23/24 juin c’est une fête nationale en Lituanie, appelée Līgo.

 http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/55/Ivankupala.jpg

Il y a beaucoup de théories sur la signification et l’étymologie du mot Kupała, je vous conseille d’en lire davantage, par exemple sur Wikipédia.

http://pik.wroclaw.pl/uploaded/fire.JPG 

Jusqu’à nos jours, la fête a été pratiquement éradiquée de la tradition (beaucoup plus sensiblement que Topienie Marzanny, sur laquelle vous avez pu déjà lire ici) et presque complètement disparu. Certains rites « magiques » ont survécu avec Noc Świętojańska – surtout ceux qui étaient censés présager le futur mari aux jeunes filles.

Voici une de ces auspices:

http://img.interia.pl/wiadomosci/nimg/v/f/Jarmark_Swietojanski_3386073.jpg

Les filles préparaient des couronnes (wianki) qui symbolisaient leur virginité et laissaient les emporter par des fleuves ou des rivières. Si la couronne a été sortie de l’eau par un jeune homme, la fille allait très vite se marier. Si l’eau l’a emportée, elle allait se marier, mais tardivement. Pourtant, si la couronne s’est noyée ou s’est enlisée quelque part, la pauvre malchanceuse allait devenir une vieille fille non mariée.

 

Aujourd’hui, heureusement, il y a une tendance à ressusciter cette fête ancienne et l’opposer en quelque sorte au Jour de la Saint-Valentin (Walentynki) qui n’est pas une fête traditionnelle slave. À cette occasion, à Poznań, on a organisé un événements avec des lampions :

 

 


 
  

 

C’est beau, n’est-ce pas ? :)

 

Il y a aussi des groupes qui font de la musique « folklorique slave » et qui contribuent à augmenter l’intérêt pour les fêtes anciennes, dont le plus célèbre est, je crois, Żywiołak (« un ésprit élémentaire ») :


 



Bon été à tous :) 

Retour à l'accueil