I Prononciation

.

I Prononciation

.

 

Première leçon

 

La prononciation polonaise

 

! Ceci est un article original qui date de 2009, afin de voir la version mise à jour (avec audio et exerices) cliquez ici.

                                                                                                                              

 

leçon suivante

 

Ce que l’on considère souvent comme le plus difficile dans l’apprentissage d’une langue étrangère – c’est à dire la prononciation et l’orthographe.

N’ayez crainte, c’est d’habitude beaucoup plus facile que ça ne parait ;)

 

Avant tout, vous devez vous rendre compte que l’on n’arrive à la perfection qu’avec beaucoup de patience et grâce au travail systématique. Or, il n’est pas essentiel de prononcer comme un natif. L’essentiel c'est de savoir se faire comprendre.

 

Les voyelles :

Assez faciles à gérer puisqu’elles existent toutes en français, prononcées de la même manière ou au moins d’une façon pas trop différente.

 

 

A [a] comme patte, voyage, oral

samochód - voiture

palić – brûler, fumer (une cigarette)

bardzo - très

 

 

E [ε] comme belle, plaire, mère

(en polonais il n’y a pas de « e » comme dans danser, regardez, donné, raconte !)

pewny – sûr

rzeka– rivière

rozumieć - comprendre

 

I

[i] comme en français

bić - battre, frapper

siostra – soeur

 

[/j] comme travaille, fille ; en polonais avant une voyelle

umieć – savoir, connaître

pięć – cinq

 

 

O [o]

sto – cent

okno – fenêtre

kot - chat

 

 

U, Ó [u] toujours comme « ou » jamais comme « u »
chmura – nouage

duma – fierté

bóg – dieu

ogórek – concombre

 

 

 

Y [y] quelque chose entre peu et soeur

dym – fumée

chłopcy – garçons

piękny – beau, joli

 

voyelles nasales :

ą [õ] comme  bon, ton, ombre

dąb – chêne

ząb – dent

oglądać - regarder

 

ę [ę] pin, dingue, impossible

dęby – chênes

piękna – belle, jolie

napięcie – tension  

 

 

Consonnes:

 

B

baran - mouton

budować - batir

 

C [ts] comme dans tsar, jamais comme courage

cyrk – cirque

cena - prix

 

 

Ć, ci [ts’] difficile à expliquer. Voir plus bas.

ćwierć – quart

cień - ombre

 

 

CZ [tch] toujours comme « tch » dans République Tchèque

cześć – salut

czołg - tank

 

 

D

dom - maison

 

F

francuski - français

 

G toujours comme « g » dans gare, gomme, guerre ; jamais comme dans Gérard, manger, girafe

gruby – gros

droga – route, chemin

 

H / CH– [h]  les deux se prononcent de la même manière en polonais ! Le son ressemble à « h » en anglais (hate, behave), « j » en espagnol (bajo) ou « ch » en allemand (Kuchen)

humor – humeur

chęć - envie

 

J – prononcé comme « y » dans yeti, ou « ille » dans travailler

Jan – Jean

już - déjà

 

K – toujours comme « k » ou « c » dans carnage, parc, vrac

kupować – acheter

kura - poule

L

lampa – lampe

ludzki - humain

 

Ł – comme « ou » dans oui ou « w » en week-end

łabądź – cygne

pół – demi, moitié

 

M

matka – mère

morze - mer

 

N

nikt – (ne) personne

normalny - normal

 

Ń [/ni]– comme « gn » dans magnifique, espagnol

słoń – elephant

dłoń – main

nie - non

 

 

P

powiedzieć – dire

patrzeć - regarder

 

R – différent du « r » français, mais on se comprend tout même

rok - an, année

rosnąć - grandir

 

RZ - toujours comme « j » dans jardin, je, et « g » dans beige, gérer

rzeka – rivière

morze – mer

 

S [s]– toujours comme „s” dans savoir, personne, passer ; jamais comme dans vas-y, mesurer

sen – sommeil

pusty – [adj] vide

 

 

Ś, si [s’] – pareillement au « ć », très difficile pour les Français ; expliqué plus bas 

śniadanie - petit déjeuner

siostra - soeur

 

 

SZ [ch] – comme « ch » dans chanter

szansa – chance

szukać - chercher

 

 

T

truskawki – fraises

stół - table

 

 

W [v] prononcé comme « v » dans vin, voyage, carnaval

wojna – guerre

wiek - âge

 

 

X – apparaît surtout dans les emprunts d’autres langues et correspond en général au son « ks »

sex – sex

 

 

Z - comme « s » dans peser, s'excuser

złoto – (n.) or

poezja - poésie

 

Ź zi [z’] – expliqué plus bas

źrebię – poulain

źle - mal

ziemniak - pomme de terre

 

Ż toujours comme « j » dans jardin, je, et « g » dans beige, gérer

żółty – jaune

beżowy - beige

 

DZ, DŹ, DŻ - expliqués plus bas

dzwon – cloche

dzień – jour

dżdżownica – ver de terre

 

Difficultés

 

Ce qui est le plus difficile dans la prononciation polonaise ce sont avant tout les sons qui n’existent pas en français :

Par exemple, le « h » écrit aussi « ch » est toujours prononcé. Heureusement, ce son existe dans plusieurs langues comme l’espagnol ou l’anglais, ce qui facilite un peu l’apprentissage.

Il est beaucoup plus difficile d’expliquer les sons avec « ‘ » comme ć, ś, ź, dź, comme aussi dz et dż.

 

Commençons par un son très simple, parce qu’il existe en français, c’est à dire « ń », en français écrit « gn » comme dans Espagne, campagne etc.

Prononcez d’abord le « n » et puis le « ń » [gn]. Essayez de saisir la différence. C’est comme s’il y avait un « i » non prononcé à la fin, n’est pas ? C’est justement pourquoi en polonais vous trouverez aussi le son « ń » dans nie [gné], niski [gniski] et autres.

 

Maintenant, prononcez le « s ». Ajoutez-y le son « i » comme dans si. Enfin, trouvez un son qui est entre le « s » et « si ». Le « ś » c’est à peu près ça.

 

Le « c » se prononce toujours comme « ts » dans tsar. Faites le même qu’avec « ś »;  ajoutez-y le « i », puis faites-en un son unique: « ć ».

 

Le « ź » - pareillement.

 

Le « dz » facile et difficile à la fois. Prononcez les sons « d » et « z » séparément, puis joints, ensuite faites-en un son unique. Les Français on souvent habitude de confondre ce son au « z », mais bon, on les comprend quand même :)

 

Le « dź ». Voilà l’exercice suprême :) Le son « dz » mouillée jusqu’au « dzi » et puis « dź ».

 

Bon, c'est tout pour aujourd'hui. J'espere que c'est plus au moins clair et que vous en profiterez :) Bon courage et do zobaczenia!

 

! Ceci est un article original qui date de 2009, afin de voir la version mise à jour (avec audio et exerices) cliquez ici.

 

   leçon suivante

Retour à l'accueil