Wigilia

Le 24 décembre, c’est le plus important jour dans toute l’année. Si, si. C’est la veille de Noël, Wigilia Bożego Narodzenia – alors, littéralement « la veille de la naissance de Dieu ». D’ailleurs le mot « Wigilia » (veille) n’est utilisé en polonais qu’en référence au « jour précédant le Noël » ! L’importance de ce jour est profondément enracinée dans la conscience commune des Polonais et vient de notre tradition chrétienne.

Toute la journée de Wigilia, jusqu’au dîner, on fait maigre. On peut bien sûr manger un peu, mais il est conseillé de s’abstenir. On prépare les plats, ceux qui n’ont pas réussi à le faire avant font encore le ménage et décorent le sapin de Noël (« choinka »).

 

Fête familiale

Le Noël c’est une fête familiale. La plupart des Polonais ne saurait pas l’imaginer par exemple en faisant du ski.

Personne ne devrait pas être seul ce jour particulier et c‘est pourquoi plusieurs organisations caritatives préparent chaque année le dîner de Noël pour les sans-abri ou les personnes âgées qui n’ont pas de famille.

 

Attente

On attend. Surtout les enfants :)

Traditionnellement, le dîner devrait commencer avec l’apparition de la première étoile dans le ciel (je suppose que c’est pourquoi Wigilia est appelée aussi « Gwiazdka » - « petite étoile »), ce qui est souvent très difficile à y parvenir vu qu’il y a beaucoup de plats à préparer.

 

Table

La coutume veut que sur la table il faut au moins 12 plats (comme 12 apôtres ou 12 mois de l’année – il existent plusieurs interprétations) qui varient fortement selon la région. Les plats qui doivent nécessairement apparaître sur chaque table polonaise ce sont : la soupe aux betteraves rouges (« barszcz »), les raviolis farcis de champignons (« pierogi z grzybami ») , la carpe et le gâteau au pavot...

Entre la nappe et la table on place un peu de paille qui symbolise les conditions dans lesquelles petit Jésus est né. On prépare aussi toujours une place en plus – selon différentes interprétations c’est soit pour un inconnu qui peut arriver au dîner et qu’il faudrait inviter à la table, soit pour le Nouveau-né, soit pour le Père Noël... :)

 

Opłatek

Avant de se jeter aux plats délicieux, on partage l’ « opłatek » (pain azime) avec ses proches en s’adressant les voeux.

 

 Święty Mikołaj

Le Père Noël en polonais c’est « Święty Mikołaj », saint Nicolas. Dans la Wielkopolska (Grande Pologne) où je vis actuellement il est appelé « Gwiazdor » (dérivé de Gwiazdka).  Comment qu’il soit nommé, il apporte toujours des cadeaux pour les enfants sages et les place au pied du sapin (les cadeaux, pas les enfants naturellement ;) )

 

Pasterka

C’est la messe de minuit célébrée le 24/25 décembre. Les églises sont pleines puisqu’elle considérée comme la plus importante messe dans l’année. Le nom de « Pasterka » vient de « pasterz » - « berger » et commémore les berges qui étaient les premiers à saluer le Nouveau-né, lui chantaient des chants de Noël (« kolędy ») et priaient.

 

Kolędy

Les chants de Noël. La tradition veut que la famille les chante toute la soirée après le dîner pourtant c’est de plus en plus souvent un CD ou un DVD qui est chargé de le faire:

 

 

 

 

 

 

 

 

[cliquez ici pour écouter plus de Kolędy polonaises]

 

Joyeux Noël à tous ! Wesołych Świąt !

 

 

 

 

Retour à l'accueil